La Malaisie compte un nombre de plus en plus important de marinas et de clubs nautiques où vous pouvez border la grand-voile, tendre la drisse, hisser le spi et laisser les alizés vous porter vers de nouvelles destinations fascinantes.

Située entre un et sept degrés au nord de l'Équateur, la Malaisie bénéficie d'un climat doux toute l'année. La mousson du nord-est balaye la côte est de la Malaisie péninsulaire ainsi que le Sarawak et le Sabah de novembre à mars.

Mais, même pendant cette saison, le temps est parfois clément et la mer calme. La mousson du sud-ouest domine d'avril à octobre. En général, les navigateurs qui se dirigent vers l'ouest naviguent pendant la mousson du nord-est, tandis que ceux qui se dirigent vers l'est voyagent pendant la mousson du sud-ouest.

La Malaisie est au cœur du commerce maritime régional depuis des siècles. Le Détroit de Malacca, sur la côte ouest, est la principale route empruntée par les navigateurs venant d'Australie et se dirigeant vers la Thaïlande, l'Afrique et l'Europe.

La côte est, bien plus paisible, compte de nombreuses îles, idéales pour mouiller, se détendre, pratiquer la plongée et se ravitailler. Les principaux ports de la côte est s'appellent Mersing, Kuantan, Kuala Dungun, Marang et Kuala Terengganu, mails les îles enchanteresses de Tioman, Perhentian, Redang et Kapas fournissent également des services de base.

La Malaisie orientale est de plus en plus prisée des navigateurs et sert également de halte aux bateaux venant de lointains rivages. Les navigateurs qui approchent les côtes de l'État de Sabah par l'est peuvent longer Bornéo par le nord-ouest en faisant halte sur des sites passionnants avant de poursuivre leur route vers la Malaisie péninsulaire.

Conseils pratiques

  • Les navigateurs en visite en Malaisie doivent s'enregistrer dans chaque nouveau port où ils sont accueillis par un agent. La plupart du personnel parle anglais et les formalités administratives sont d'une simplicité enfantine.

  • À votre arrivée en Malaisie, vous devez vous manifester auprès des départements de l'immigration, de la marine et de la santé (pour ce qui est de ce dernier, uniquement si des procédures de quarantaine sont nécessaires) et auprès du capitaine des ports dans lesquels vous accostez.

  • Vous devez présenter le passeport de l'équipage, le certificat d'immatriculation d'origine du bateau, le tampon du bateau (le cas échéant) et les déclarations de douane du dernier port d'escale.