Le nasi briyani (biryani ou beriani) est un plat sain à base de riz préparé avec des épices, du riz (basmati ou autre), de la viande, du poisson, des œufs et des légumes. La popularité de ce plat exotique tient à ses saveurs aromatiques et à son goût relativement riche et très caractéristique.

Le nom « briyani » est un dérivé du mot persan « berya(n) », qui signifie « frit » ou « grillé ». Le plat a voyagé jusqu'en Asie du Sud-Est grâce aux marchands et voyageurs iraniens qui partageaient le secret de leurs recettes avec la population locale. Parmi les principaux ingrédients du nasi briyani, des épices et des condiments comme le ghee (beurre clarifié), la muscade, le macis, le cumin, le poivre, les clous de girofle, la cardamome, la cannelle, les feuilles de laurier, la coriandre, les feuilles de menthe, le gingembre, les oignons et l'ail. Le nasi biryani non végétarien, la version la plus répandue, inclut de la viande ou du poisson comme ingrédient principal, en général du bœuf, du poulet, du mouton, du poisson ou des crevettes. La plupart des plats de nasi biryani sont servis avec une sauce dahi chutney, korma, curry, un plat d'aubergines, des œufs cuits et une salade.

En Malaisie et à Singapour, le plat a différentes appellations comme nasi beriani, nasi biryani, nasi briani et même nasi minyak. Il est servi avec un rendang et accompagné de la célèbre boisson désaltérante Sirap Bandung, en particulier parmi la communauté musulmane malaise. Le nasi beriani gam, une version improvisée provenant de Muar et Batu Pahat, s'est répandu dans d'autres parties du pays, alors que des restaurants de spécialités et des étals musulmans indiens proposent une recette inimitable de ce plat. Les versions avec poulet, mouton ou poisson sont agrémentées d'achar (concombres, oignons, piments rouges et ananas macérés dans le vinaigre) et d'œufs durs. Certains entrepreneurs locaux ont même commencé à franchiser cet aliment populaire dans les centres urbains de la Klang Valley.