Festivals

La communauté multiculturelle de Malaisie met de la couleur au calendrier : des festivals pimentent l'année, pour les Malaisiens comme pour les visiteurs, invités à observer et à participer.

Chaque année, les musulmans malaisiens célèbrent Hari Raya, ou Eid-Ul-Fitr. Hari Raya marque la fin du jeûne de l'aube jusqu'au coucher du soleil pendant le mois saint du ramadan. Le premier jour de Hari Raya commence à la mosquée par des prières suivies de visites sur la tombe des proches. De nombreuses familles ouvrent la porte de leur demeure pour célébrer cet événement en se régalant d'une multitude de mets délicieux.

Les Chinois inaugurent le Nouvel an lunaire avec des couleurs rouges vives et des feux d'artifice. Le bruit a pour but de chasser le malheur pour le reste de l'année. Les Chinois exécutent les danses du lion et parfois les danses du dragon pendant cette période. Renseignez-vous sur ces spectacles si vous pensez visiter la Malaisie à cette époque de l'année.

L'éclat des couleurs et des lumières ne faiblit pas le reste de l'année : à l'automne, les hindous malaisiens célèbrent Diwali, le Festival des lumières. Cet événement célèbre le triomphe de la lumière sur l'obscurité, du bien sur le mal et de la connaissance sur l'ignorance. Des lampes en argile restent allumées dans les foyers hindous pendant toute la durée du festival. On dit que ces lampes aident la déesse Lakshmi à parvenir jusqu'à la maison des hindous.

Thaipusam est un événement très photographié. Ce jour-là, les hindous tamouls se rendent au temple murugan le plus proche, le plus connu étant celui des grottes de Batu à Selangor. La vue des dévots qui portent des kavadis en pénitence, entrent en transe, se percent la peau ou marchent sur des charbons ardents sans se blesser est incontestablement une expérience qui n'est pas à recommander aux âmes sensibles.

Parmi les autres festivals célébrés en Malaisie, figurent la fête bouddhiste de Wesak, le Festival chinois du fantôme affamé et le Noël chrétien. Le Festival des récoltes, également connu sous le nom de Kaamatan, est largement célébré en Malaisie orientale, en particulier dans le Sabah, tandis que le « Hari Gawai » est fêté par les Dayaks ou les Ibans du Sarawak.

Le Festival de musique du monde des forêts tropicales organisé à Kuching, dans le Sarawak, n'a rien de religieux, mais il s'agit d'une attraction touristique majeure. Entourés d'une forêt tropicale luxuriante et des sons de la nature, les fêtards se réunissent pour danser sur les rythmes des différentes régions du monde.

Conseils pratiques

  • Consultez le calendrier des événements pour prendre connaissance des festivals et des célébrations au programme pendant votre visite. Veuillez noter que certaines attractions touristiques peuvent être fermées pendant les jours fériés les plus importants.

  • Effectuez vos réservations d'hôtel et de transport bien à l'avance pour les festivals les plus populaires, par exemple Penang pendant le Nouvel an chinois ou Kuching pendant le Festival de musique du monde des forêts tropicales.

  • Pendant les jours fériés les plus importants, les autoroutes sont souvent bondées, car les Malaisiens se rendent dans leur ville ou village natal pour célébrer les festivités en famille. Si vous pensez voyager dans plusieurs états, prenez en compte le temps de transport supplémentaire.