<

Île de Sipadan

Si pour le commandant Jacques-Yves Cousteau, océanographe internationalement reconnu aujourd'hui décédé, l'île de Sipadan n'était autre qu'une œuvre d'art inaltérée, les plongeurs des quatre coins de la planète la considèrent comme l'un des cinq meilleurs sites de plongée sous-marine au monde.

Avec son plus haut sommet culminant tout juste à 700 mètres au-dessus des fonds sous-marins et une superficie de seulement 12 hectares, cette île de Malaisie, la seule de l'océan, est minuscule. Si les touristes peuvent en faire le tour à pied en 25 minutes, la diversité de la vie sous-marine qu'elle attire des profondeurs en haute mer est tout simplement incroyable. Dans un écrin baigné par des eaux cristallines, ce petit bijou représente un véritable trésor composé des espèces les plus impressionnantes de la région.

Proclamée réserve ornithologique en 1933 par le gouvernement colonial de la partie nord de l'île de Bornéo, puis classée de nouveau en 1963 par le gouvernement malais, l'île de Sipadan offre sa végétation luxuriante à une grande variété d'oiseaux tropicaux, dont les aigles de mer, les martins-pêcheurs, les colibris, les étourneaux et les pigeons ramiers. Des crustacés exotiques, comme l'impressionnant crabe de cocotier, parcourent les plages avant de se faufiler précipitamment dans les broussailles. Vous êtes assuré de rencontrer des tortues, ainsi que des bans de perroquets à bosse et de barracudas lors de vos plongées aux abords de cet atoll corallien.
Voir la carte