<

Le musée Kota Kayang

Selon l'histoire, les deux hectares de terre sur lesquels le Musée d'État s'élève maintenant furent attribués par le Raja Syed Alwi à son jeune frère, Salim bin Syed Syed Muhammad al-Jafri, qui était un ministre de premier plan auprès du roi.

Vers la fin du 19e siècle, Syed Salim construisit sa résidence et y séjourna avec sa famille jusqu'à ce qu'elle soit vendue au gouvernement de l'État juste après la signature du Traité de Bangkok en 1909. Après cela, le bâtiment est devenu la résidence officielle des conseillers d'État britanniques et dès lors, le premier conseiller britannique, M. Meadow Frost et ses successeurs résidèrent dans la maison jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale en 1941. De 1941 à 1943, le bâtiment fut annexé par l'administration militaire japonaise, puis de 1943 à 1945, le gouvernement militaire thaïlandais s'attribua le bâtiment.

Après l'Indépendance, le bâtiment est devenu la résidence officielle du "premier" ministre de Perlis. Il est devenu ensuite plus connu sous la dénomination de Rumah Tetamu (maison d'hôtes) après qu'il ait été laissé vacant par le ministre en chef Dato' Jaafar Hassan au début des années 1980. En 1991, le bâtiment a été démoli pour faire place à la construction de l'actuel musée d'État, qui est structurellement identique à l'ancien bâtiment. Le Kompleks Warisan Negeri (établissement d'État du patrimoine) est également abrité au sein du musée d'État.
Voir la carte