<

Le manoir Cheong Fatt Tze

Construite dans les années 1880, cette célèbre maison à cour chinoise intérieure bleu indigo de Georgetown fut la résidence de Cheong Fatt Tze, personnage influent de la colonie chinoise du détroit de Penang nouvellement établie au 19e siècle. Le manoir a été construit par de talentueux maîtres-artisans amenés spécialement de Chine. Il comprend pas moins de 38 chambres, 5 patios pavés de granit, 7 escaliers et 220 fenêtres.

Sauvée des périls du développement moderne dans les années 1990 par un petit groupe de défenseurs du patrimoine dirigé par Laurence Loh, le manoir Cheong Fatt Tze possède de magnifiques sculptures chinoises gothiques en bois, des fenêtres à persiennes, des murs de briques rousses et des mosaïques artisanales de porcelaines décoratives, des vitraux art nouveau, du carrelage de sol de la ville de Stoke-on-Trent et des pièces d'artisanat écossais en fonte. Sa configuration est basée sur les principes du feng-shui, et le manoir est rempli d'une collection de sculptures, gravures, et tapisseries et autres antiquités parmi les plus rares.

En 2000, le manoir Cheong Fatt Tze a reçu une récompense de l'UNESCO pour la conservation du patrimoine en Asie-Pacifique, choisi en tant que « meilleur projet » de la zone Asie-Pacifique après ses travaux de restauration de plus de 7,6 millions de Ringitt Malaisiens (près de 2 millions d'euros).
Vous pourriez aussi être intéressé par
Voir la carte