<

Musée des arts islamiques (Islamic Arts Museum)

Ces dernières années, les arts islamiques ont suscité un intérêt croissant du public. Reflet de cette tendance, en décembre 1998, la Malaisie a accueilli le plus grand musée de l'art islamique de l'Asie du Sud-Est. Le bâtiment, d'une superficie de 30 000 m², se trouve dans les environs arborés des jardins botaniques Perdana de Kuala Lumpur.

Le musée des arts islamiques de Malaisie abrite plus de sept mille pièces de collection, ainsi qu'une bibliothèque exceptionnelle d'ouvrages sur le sujet.

Parmi les objets d'art exposés, figurent aussi bien de minuscules pièces de joaillerie que l'un des plus grands modèles réduits du monde de la mosquée Masjid al-Haram de la Mecque. L'objectif consiste à réunir une collection vraiment représentative du monde islamique.

Au lieu de se focaliser sur les œuvres du centre de l'Iran et du Moyen-Orient, le musée des arts islamiques de Malaisie a fait le choix de mettre également l'accent sur l'Asie. La Chine et l'Asie du Sud-Est y sont particulièrement bien représentées. L'Inde, qui a également droit à un statut particulier, représente le troisième pays composant ce melting-pot malais. L'inde, la Chine et le monde malais sont regroupés dans une catégorie spécifique tandis que

les autres parties de la collection sont présentées dans les 12 galeries que compte le musée, selon les types d'objets qu'elles contiennent et non selon leurs origines géographiques.
Voir la carte