<

Char kway teow

Le char kway teow est un plat de nouilles sautées qui est sans hésiter l'un des plus populaires auprès des Malaisiens, quelles que soient leurs origines. « Char » est le terme Hokkien pour « frit » et « kway teow » fait référence aux nouilles de riz plates, l'ingrédient principal du plat. Les nouilles sont sautées à feu très vif avec une sauce soja claire ou foncée, du piment rouge, des crevettes, des coques écaillées, des germes de soja, de la ciboulette chinoise et des œufs. La communauté chinoise fait traditionnellement sauter le char kway teow dans de la graisse de porc (obtenue à partir de croûtons de panne de porc) et le sert sur une feuille de bananier ou dans une assiette. Des tranches de saucisse chinoise ou des croquettes de poissons sont parfois ajoutées pour relever le goût.

Destiné à l'origine aux familles pauvres et consommé principalement par les ouvriers, les fermiers, les pêcheurs et les ramasseurs de coques, il est aujourd'hui l'un des plats préférés des Malaisiens, même si certains ingrédients ont été supprimés pour respecter les préconisations halal de la communauté musulmane. Face à un tel succès, de nombreux cuisiniers ont créé leurs propres versions du char kway teow tout en conservant les ingrédients de base. Le char kway teow serait né en Asie du Sud-Est (Malaisie, Singapour, Indonésie et Brunei), mais tout le monde s'accorde à dire que le « Penang char kway teow » est de loin le plus savoureux et le plus original. À Kampar, dans l'État de Perak, le plat est cuisiné avec des coques, mais sans crevettes, sauf sur demande. En Malaisie orientale, d'autres ingrédients sont utilisés, notamment du bœuf, des oignons et de la sauce soja sucrée. Il existe également des versions dites gastronomiques du char kway teow, en particulier à Ipoh, Penang, Taiping et même dans la Klang Valley, où des fruits de mer, de la chair de crabe et même des œufs de cane sont incorporés pour satisfaire les palais délicats.